Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l' effondrement de la route sinueuse , l’accès est momentanément interdit au public Punta de Teno est un de mes end...

7 août 2006

Punta de Teno, le phare du bout du monde.

12/07/16 : suite à l'effondrement de la route sinueuse, l’accès est momentanément interdit au public

Punta de Teno est un de mes endroits préférés de Ténérife, il est situé à l’extrême pointe occidentale de l’île, là où la route s’arrête et le temps semble suspendu. Ce petit bout de terre, à l’histoire volcanique et parcouru par les vents, a su préserver sa rudesse et aucune habitation n’est recensée des kilomètres à la ronde.

Tout d’abord, quand et comment atteindre ce petit coin de paradis …
Mon moment favori pour se rendre à Punta de Teno est la tombée du jour, car la mer, les falaises et le phare passent par une myriade de couleurs chatoyantes. Etant donné la localisation géographique du site, on peut s’y rendre en fin de journée, après un après-midi passé dans les gorges de Masca ou bien dans les piscines naturelles de Garachico.

Le dernier village traversé est Buenavista, ensuite on s’engage sur une route sinueuse bordée de falaises. Au premier abord celle-ci semble peu engageante, des panneaux indiquent que le promeneur n’y est pas à l’abri de chutes de pierres et qu’il s’y engage à ses risques et périls.
Peu importe, mis en garde on s’y aventure, le jeu en vaut la chandelle !
La route est donc coincée entre les falaises sur la gauche et la mer en contrebas sur la droite, les virages y sont vertigineux.

Tout d’abord, on passe devant un champ d’éoliennes, sur la droite, en contrebas, qui réfléchissent déjà la lumière du soleil couchant. Eh oui, là aussi il y a un peu de vent … pour la petite histoire ce parc éolien est un des plus productif des Canaries …Ce qui signifie que pour le côté pratique et confortable, il vaut mieux parfois prévoir un petit pull … ce bout de terre pouvant être très venté.

Enfin, en suivant la route, après avoir traversé le tunnel creusé à même la roche, on finit par apercevoir les falaises rougeoyantes de la pointe et l’on s’arrête au pied du phare qui du haut de ses 20 m. surplombe la mer de prés de 60 mètres.

En fait, en y regardant d'un peu plus prés, il y a même deux phares ! L’originel bâti en pierres qui date de 1893 a été remplacé par celui plus grand, plus moderne construit en 1978.
Depuis cette date, le phare n’est plus habité … je vous ai trouvé ici un joli texte (en espagnol) qui raconte la dureté de la vie des derniers gardiens de phare de Punta de Teno. Effectivement, la route menant à Buenavista - toute dangereuse soit elle aujourd’hui - n’a été construite qu’au milieu des années 1970, jusqu’alors 4 heures de marche étaient alors nécessaires pour rejoindre la ville la plus proche.

Enfin, même si de nos jours l’accès est plus aisé, généralement, il y a peu de monde.

Un petit quai a néanmoins été aménagé, on peut se baigner et on croisera peut être un pêcheur ou deux, une équipe de plongeur et un apnéiste,… la mer y est généreuse.

L’endroit est superbe, une langue de terre, recouverte de roches volcaniques desquelles surgissent éparses quelques plantes vivaces faisant face à la mer ...
Si le temps est clair et dégagé, il est possible d’entrapercevoir les îles de La Gomera et de La Palma

Il est alors temps de choisir un poste d’observation et de se poser afin d’observer le soleil disparaître et le paysage changer d’aspect chaque seconde puis savourer le seul bruit des éléments.

Punta de Teno est un des paysages les plus incroyables de l’île… à la tombée du jour, sa lumière y est magique.

Liens d’intérêt :

Dernière mise à jour : 19 février 2009 (article de Denis) - 02 août 2016 : effondrement du chemin d'accés

36 commentaires:

  1. En Janvier 2006, nous logions à Garachico et nous sommes allés plusieurs fois à Buenavista où il y avait d'ailleurs la fête. En effet, un panneau en plusieurs langues déconseille fortement de continuer vers la pointe et le phare, nous avons donc préféré reprendre la voiture et nous rendre sur les hauteurs pour y faire notre randonnée. C'est exact, le vent y est vraiment très fort mais la vue est splendide. Un sentier descend dans le barranco pour rejoindre la pointe et le phare mais nous avons rencontré un marcheur qui faisait demi-tour tellement les bourrasques étaient fortes.C'est un très bel endroit.

    RépondreSupprimer
  2. > Jean-Pierre : quelle chance d'avoir logé si pres de ce bel endroit, en revanche, le risque existe, mais jusqu'a présent je suis toujours passée, c'est le fameux principe de précaution qui est appliqué là ...

    Quant aux rando dans le coin, il faudra un jour que je prenne le temps de les découvrir, elles doivent être superbes.

    RépondreSupprimer
  3. Un de mes endroit prefere lors de ma semaine à Tenerife. La mer est belle, et les endroits pour se baigner et plonger avec un masque et un tuba sont bien protégés du vent.

    Finalement, j'y ai passé plus de temps que prévu, mais ça valait le coup!

    RépondreSupprimer
  4. > Asir : eh oui, cet endroit laisse généralement un souvenir magique ... et l'ile, il faut savoir prendre le temps pour la decouvrir !
    Merci encore pour toutes tes contributions

    RépondreSupprimer
  5. Coucou.
    Je reviens à Ténérife fin septembre pour 3 semaines de vacances. J'aimerais bien explorer ce petit coin de l'île que je ne connais pas encore. Accède-t-on au phare en voiture ou faut-il marcher? Dans ce cas, combien de temps?

    RépondreSupprimer
  6. @ Joséphine : non non non, on ne marche pas, on peut accéder au phare en voiture comme indiqué dans l'article et ne pas trop se laisser influencer par les panneaux qui ouvrent la route en t'indiquant que tu t'y aventures à tes risques et périls !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis pas de l´Office du Tourisme03 octobre, 2008 00:20

    Joséphine (tu t´appelles comme Nikita en mission);
    On n´accède pas au phare. Du moins je n´ai jamais vu son portail ouvert au public (ni à qui que ce soit) et j´y suis allé 5 fois. Pour le reste ça vaut le coup mais arrêtons ces phrases rocambolesques à publicité cliché pour gens qui n´ont jamais voyagé "Le phare du Bout du monde", c´est un phare, le site est ok.- <--- (point barre)
    EXAGERER EST LA MEILLEURE MANIERE DE DECEVOIR.

    RépondreSupprimer
  8. > Eduardo, moi non plus jamais vu ouverte ces grilles, mais bon ce sont les paysages qui sont tout de même impressionnants, comme ce phare qui s'érige "au bout du monde"...
    C'est juste ce que m'a inspiré cette route qui ne mène nulle part ailleurs et s'arrête là... on est bien d'accord, faut faire demi tour quand on arrive au bout non ?

    RépondreSupprimer
  9. C'est vrai que c'est magnifique c'est l'endroit que j'ai préféré après le volcan et j'y ai attrapé un sacré coup de soleil !! J'y ai aperçu de très beaux lézards mais pas aussi beaux que ceux à coté de mon hotels dans une ravine ils avaient de belles couleurs vert et bleu

    Emilie

    RépondreSupprimer
  10. EMILIE... merci pour ce joli temoignage, si tu as quelques photos, elles sont les bienvenues pour completer l article sur Punta de Teno :)

    RépondreSupprimer
  11. Suite de notre séjour à Ténerife,

    Le premier jour, nous avons longé la côte de Puerto de la Cruz au phare du TENO, en passant par Garachico, l'océan était un peu agité avec un vent assez soutenu, les vagues passaient par dessus les piscines naturelles, les crabes sur les rochers ont bien amusé les enfants.

    Nous avons pris la route après Buenavista, pas vraiment rassurés à la vue des panneaux en plusieurs langues indiquant :

    Route barrée - Chute de pierres par temps d'intempéries - Les personnes autorisées sous leur pleine responsabilité.

    De plus le long de cette route, il y a pas mal d'éclats de roche, mais bon on a pris le risque, le panorama est MAGNIFIQUE, les falaises, l'océan, la vue sur Buenavista, les champs de banane ....

    Puis l'arrivée au bout de nul part avec cette couleur rougeoyante qui contraste avec le bleu de l'océan.Nous sommes restés une bonne heure à contempler les paysages contrastés de cet endroit.

    Une mise en bouche qui nous à donné envie de poursuivre la découverte de cette île magique.

    RépondreSupprimer
  12. ALAIN... ah oui, il se merite ce paysages mais une fois bravés les avertissements alarmants on comprend pourquoi on est la :)

    RépondreSupprimer
  13. C'est vrai qu'elles sont belles ces photos! J'adore les phares et j'en ai même créée un blog aussi! Très beau blog en tout cas!

    http://livredephares.blog4ever.com/blog/index-456637.html

    Leeloo

    RépondreSupprimer
  14. LEELOO, merci de ton passage par ici et bravo pour ton blog :)

    RépondreSupprimer
  15. Nous revenons d'un séjour de deux semaines aux Canaries dont une à Ténérife. Nous avons adoré notre balade à Punta del Teno, malgré la route inhospitalière, mais quel choc en y arrivant, paysage désolé qui nous a fortement rappelé notre Pointe du Raz en Bretagne. En contrebas sur une petite jetée une famille pêche à la ligne, plus haut à l'abri du vent (et quel vent !) quelques personnes profitent du beau soleil Canarien.
    Pour revenir à notre voiture, il faut lutter vent debout, mais quel bonheur, un de nos meilleurs de Ténérife, à ne pas louper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. conduire sur cette route est-il possible pour quelqu'un qui a le vertige? Y a t il des barrieres de securite? Merci

      Supprimer
    2. Bonjour,
      Ca me semble tout à fait possible et il y a un muret assurant la sécurité.
      Je n'ai d'ailleurs pas spécialement trouvé ces routes dangereuses même si faut avouer que je n'aurais pas voulu prendre un "cailou" sur le toit de l'auto...

      Supprimer
    3. Yann merci pour la réponse, je n'aurai pas fait mieux :D

      Supprimer
  16. De retour de punta de teno
    De belles criques pour y nager ..
    Une vue superbe
    Un vent qui réchauffe
    Des enfants ravis
    Magique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, je découvre un peu tard, mais c'est juste trés joli, merci pour ces mots charmants !

      Supprimer
  17. bonjour,
    je voudrais savoir si l'on peut aller au Punta del Teno en venant d'el paimar et aller à garachico?
    merci de vos conseils

    RépondreSupprimer
  18. Pour votre information, la route d'accès à Punta de Teno, qui était fermée depuis Septembre 2013, doit être réouverte en fin de semaine, après d'importants travaux visant à améliorer la sécurité.
    Bonne balade, et soyez prudents !

    RépondreSupprimer
  19. Finalement, la route TF445 n'est réouverte officiellement qu'aujourd'hui (sachant qu'elle restera fermée par grand vent ou fortes pluies)
    Soyez prudents !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Francis pour la précision :) Elle s'est toujours mérité cette route !

      Supprimer
  20. Aux dernières nouvelles, c'est toujours le cas : travaux pas tout à fait terminés, beaucoup d'affluence touristique, donc encombrements ! Il faut être patients, ou attendre un peu que ça se calme .....

    RépondreSupprimer
  21. Finalement, j'y suis allé en Septembre : pas de probleme ! La route est bien ouverte et sécurisée vis à vis des chutes de pierres. Le revêtement n'est pas terrible, mais c'est roulable en restant prudent. Et ça vaut le coup : au bout de la route, la vue est tout simplement magique ! A condition d'aimer être, pour un moment, loin de tout, il ne faut pas rater ça !
    Bonne promenade !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ironie du sort la route était protégé des chutes de pierres, mais pas des chutes de route ... :(

      Supprimer
  22. Coucou ! Qu'est ce que cet article donne envie ! Y-a-t'il un coin près ou vers le phare pour faire du snorkeling ? Si oui comment on le trouve ? Comment on y accède ? Passer la journée dans l'eau et finir par un beau coucher du soleil peut être un bon plan ;-) Merci d'avance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma gouverne, c'est quoi du snorkeling ?

      Supprimer
    2. Bonjour Francis, du snorkeling, c'est de la nage avec palmes-masque-tuba pour observer la faune et la flore sous-marine. Cela vient du mot anglais snorkle qui signifie Tuba. En français on parle aussi PMT.
      Amicalement,

      Supprimer
    3. Merci Sol pour ces précisions (je n'y connais pas grand chose en plongée !)

      Supprimer
  23. Mauvaise nouvelle : un eboulement hier soir à rendu la route momentanément inutilisable (plus de 100 personnes ont dû être évacuées par hélico, leurs voitures étant toujours coincées de l'autre côté !). Heureusement pas de blessé !
    Il faudra sans doute un moment avant de pouvoir à nouveau emprunter à nouveau cette fameuse TF445 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Francis, je viens de mettre l'article à jour. Et tu es loin d'avoir tort dans tes visions pessimistes, car même aprés refection, le gouvernement canarien pense à en restreindre l'usage aux riverains et transports publics. Les visiteurs devraient dans ce cas laisser leurs véhicules à Buenavista del NOrte pour prendre le bus.
      Amicalement,

      Supprimer
    2. C'est effectivement ce qu'ils viennent d'annoncer aujourd'hui !
      Les travaux de réparation du mur et la réfection de la route devraient se terminer fin novembre.
      À partir de là, Punta de Teno sera à nouveau accessible en prenant le bus à Buenavista duel Norte. Au départ, le service devrait être assuré par Titsa (les bus verts qu'on voit partout à Tenerife).
      Attendons de voir comment tout ça va s'organiser........

      Supprimer
  24. Ça y est !
    Les travaux de réfection du mur et de la route sont terminés, et la TF-445 sera réouverte demain.
    Par contre, à partir du 14 janvier 2017, l'accès sera effectivement limité les week-end et jours fériés de 10h à 17h aux seuls véhicules autorisés : à savoir les riverains et les autocars qui seront affectés au transport des touristes souhaitant profiter de cet endroit magnifique.
    C'est moins pire que ce que l'on pouvait craindre !
    Après une période d'observation, cette situation est néanmoins susceptible d'évoluer.......
    Si vous en avez l'opportunité, je vous suggère d'en profiter avant que ça change !

    RépondreSupprimer
  25. En complément d'information, le transport sera assuré de Buenavista del Norte à Punta de Teno par la compagnie de bus Titsa, pour un forfait de 1€ (c'est très raisonnable). La nouvelle ligne est la 369. Pour le moment, la circulation reste ouverte en semaine.

    RépondreSupprimer

Merci de laisser quelques gribouilles, cet espace est à vous.